• Default
    • View 1
    • View 2
    • View 3
    • View 4
    • Titre 1
    • Titre 2
    • Chargement...

    Mauritanie. La condamnation d'une jeune manifestante vise à intimider les défenseurs des droits humains

    Cet article a été partagé - fois
    -
    partages
    -
    g+
    -
    pin
    -
    linkedin
        iGFM – (Dakar) En réaction à la condamnation hier 20 avril, à trois mois de prison avec sursis de la jeune activiste mauritanienne Oumou Kane, présidente de l'Association multiculturelle pour un avenir meilleur (AMAM), pour « participation à un rassemblement non autorisé », François Patuel, chercheur sur l'Afrique de l'Ouest à Amnesty International, a déclaré : ...
    Votre avis nous intéresse
    Etes-vous d'accord avec l'article ?
    0% (0)
    0% (0)
    Nombre de votes : 0
    (0) Commentaires
    • 0
    • 0
    Articles similaires
    Articles tendances sur ce thème
    Commentaires (0)
    0 personnes aiment ça.
    Il n'y a pas encore de commentaires...
    Dernières Collections